Financer ses projets personnels grâce à une communauté de contributeurs

Celui qui a dit qu’il n’était pas possible de financer ses projets sans l’aide des banques lève la main ! Sans surprise seuls quelques banquiers se permettront de lever la leur. Désormais la révolution de la consommation collaborative est en marche et elle n’est pas prête de s’arrêter en chemin. La première plateforme de financement de crédit entre particuliers a été créée en Grande-Bretagne en 2005 : Zopa. Qui sait, peut-être même que la Reine d’Angleterre est fière d’avoir vu émerger le principe de « peer-to-peer lending » sur son territoire 🙂

3

La consommation collaborative comme point de départ

Le principe même de la collaboration est d’avoir une relation « gagnant-gagnant » entre différentes personnes en partageant ce que l’on a ou ce que l’on sait faire. Le prêt entre particuliers n’y échappe pas puisque son fonctionnement est basé sur la collaboration et la confiance entre individus. Dans les faits, ce sont des particuliers comme vous et moi qui d’une certaine façon investissent dans les projets d’autres particuliers. Ces projets sont divers et variés et peuvent couvrir un large spectre de domaine : travaux, automobile, trésorerie, voyage, ameublement… En bref tout ce qui peut représenter un coût important à l’achat pour un ménage peut être financé par le biais d’un prêt entre particuliers.

Les Français sont d’ailleurs très confiants dans le modèle de la consommation collaborative. Une récente étude sur l’économie collaborative citée par les Échos rend compte du fait que 77% des répondants pensent que ce concept du collaboratif est voué à perdurer et à se développer. L’intérêt des Français pour ce mode de consommation est de pouvoir économiser de l’argent, mais aussi de se débarrasser d’objets encombrants et peu utilisés. Pour certains c’est aussi un bon moyen de consommer différemment pour respecter l’environnement. Vous l’aurez compris, l’économie collaborative n’est plus une option, elle est notre avenir à tous.

prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers : un concept encore récent en France

Si les Américains ont suivi avec Lending Club en 2006, il a fallu attendre 2011 pour voir apparaitre en France la toute première plateforme de financement participatif dédiée au crédit entre particuliers. Son petit nom : Prêt d’Union, et sa devise est on ne peut plus équivoque : « prêter, emprunter, sans les banques ». Le ton est donné, c’est un cercle réservé aux particuliers où les banques n’ont pas le droit de venir. Ce qui est certain ce que ce concept fonctionne et attire de nombreux prêteurs et emprunteurs. En tête des projets les plus financés sur la plateforme se trouve le crédit travaux juste derrière ceux de trésorerie pour des projets multiples. Très récemment cette plateforme française a annoncé avoir dépassé le chiffre de 200 millions d’euros de crédit. C’est autant d’argent emprunté à d’autres particuliers dont les intérêts leur reviendront directement. Les banques n’ont qu’à bien se tenir, l’économie collaborative est en route !

Si vous êtes intéressé par l’économie collaborative et par le concept du prêt entre particuliers, vous pouvez consulter le site de la plateforme française Prêt d’Union : https://www.pret-dunion.fr

400x400

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s