Conso malin: je meuble mon appartement à partir de 59 euros par mois

Depuis quelques années, des entreprises proposent des solutions pour se meubler à petit prix. Une offre à l’origine destinée aux étudiants ou expatriés en mission courte, mais qui séduit de plus en plus ceux qui préfèrent louer plutôt qu’acheter.Advertisement

Avis aux étudiants, expatriés ou autres nomades, de jeunes start-up rivalisent d’idées pour vous faciliter vos emménagements et déménagements. À l’instar de Neosquat, qui propose depuis janvier 2013 un service de location de meubles. «Le concept était au début principalement adressé aux personnes qui arrivent à Paris pour quelques mois, comme des étudiants ou des expatriés en mission courte, afin de les aider à se loger», explique William Genis, cofondateur de Neosquat. «L’offre de logements vides est en effet nettement plus large que celle de meublés, ce qui leur permet d’avoir plus de choix. En outre, les meublés sont entre 10 et 30% plus chers selon la surface.» Selon le jeune entrepreneur, «louer un logement vide et le meubler avec l’une de nos offres revient moins cher que de louer un meublé».

S’inspirant des sites de e-commerce, Neosquat commercialise ses offres sur un site Internet très facile à utiliser. «Nos clients consultent le site pour voir notre catalogue et peuvent demander un devis en ligne ou par téléphone. Une fois la commande enregistrée, nous établissons le contrat de location et gérons la livraison au client», détaille-t-il. «Notre service peut répondre à tous les besoins des personnes mobiles, qu’il s’agisse d’équiper une pièce en particulier ou l’ensemble de leur logement. Notre catalogue propose du mobilier mais aussi de l’électroménager», explique William Genis.

Afin de simplifier la démarche, l’entreprise a élaboré plusieurs «packs» type: pour un studio (à partir de 19 euros par mois), un appartement (à partir de 59 euros), la cuisine (29€) ou la chambre (49€). La location est facturée en mensualité. «Nous ne demandons aucun engagement de temps. Les clients payent pour le nombre exact de jours qu’ils auront loué les produits», précise par ailleurs le cofondateur. «Votre facture de solde, lors de la récupération des produits, est ajustée à la hausse ou à la baisse, suivant que vous ayez loué moins longtemps, ou plus longtemps qu’initialement prévu.» À noter que Neosquat propose aussi une solution de «leasing», c’est-à-dire qu’au bout d’un certain temps, le mobilier vous appartient.

Un panier moyen de 60 à 70 euros par mois

«Neosquat n’est pas seulement une solution pour meubler son appartement à moindre frais. Notre concept répond aussi à une tendance plus profonde de consommation. Nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus vouloir acheter et à préférer louer», observe William Genis. C’est sur ce constat que des sites de consommation collaborative, comme Drivy (location de voiture entre particuliers), costockage.fr (location d’un espace de stockage dans une cave ou un garage chez des particuliers) ou encore Trocalimentaire.com (échange ou vente de produits de son jardin à ses voisins), ont bâti leur succès.

Même si la start-up cible plutôt une clientèle de niche, Neosquat n’échappe pas à cette règle. «Depuis notre création, nous avons livré plus de 2000 personnes», se félicite son cofondateur. La société possède actuellement un parc locatif de 2000 produits (dont, par exemple, 400 lits, 300 canapés, 100 réfrigérateurs …). «Aujourd’hui, notre clientèle est située à 60% à Paris, mais nous travaillons partout en France.» En moyenne, le client de Neosquat, dépense entre 60 et 70 euros par mois pour louer des meubles.

 

Reportage vidéo sur : http://bcove.me/lwc82eog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s