Vis ma vie… de patron de jeune entreprise

NeoSquat vous conte pour ce billet une journée type de ce que l’on peut vivre lorsqu’on porte son projet. Vis ma vie d’entrepreneur, c’est maintenant…

7h, premier réflexe au réveil : regarder les mails. C’est rare mais parfois il se passe quelque chose de fondamental dans la nuit qu’il ne faut surtout pas rater au réveil… Nuit durant laquelle j’ai plus réfléchi que dormi d’ailleurs !

9h, j’arrive au bureau, et ouvre le courrier. Le RSI me fait la joie de m’annoncer les prélèvements de cotisations à venir. Comme je l’imaginais ils n’ont pas pris en compte mes courriers, appels et déclarations de salaire et je vais encore payer plus que nécessaire… j’aurais peut-être dû monter une SAS.

11h, enfin j’en ai fini avec le RSI, mon associé me dit que pendant ce temps-là nous avons reçu un appel d’un investisseur. Je reste calme, j’ai appris à prendre du recul face à toutes les potentielles bonnes nouvelles.

12h, le téléphone sonne. J’ai l’honneur de répondre au RSI qui me rappelle et m’apprend que la mise à jour se fera dans 6 mois. Je reste calme, depuis le temps j’ai aussi appris à prendre les mauvaises nouvelles avec philosophie.

13h, repas avec l’ami d’un ami. J’essaie d’expliquer (rapidement !) que chez NeoSquat nous louons des meubles aux particuliers avant de faire face à la question qui tue : « et ça marche ? ». Si un jour un entrepreneur répond « Non » j’aimerai être là pour l’entendre ! Petite astuce pour passer plus vite ce repas, lisez cet excellent article de Dynamique Mag.

14h, quatre gros clients viennent de signer ! Ca y est, je me souviens pourquoi j’ai monté cette boite ! Non seulement c’est positif pour l’analyse de la fin du mois mais en plus notre service est utile voir indispensable pour notre clientèle… YES !

15h, on organise le planning de travail pour la semaine prochaine… qui commence finalement dès ce Week-End ! C’est fou comme vies professionnelle et personnelle n’ont plus aucune différence. Appel aux entrepreneurs, on vient d’inventer le concept de « vie profersonnelle » !

17h, j’entends enfin une mouche voler et je peux me pencher sur un sujet de fond : le meilleur moment de la journée pour faire avancer l’entreprise à grands pas. Néanmoins, je prends quand même au téléphone le plus gros fabricant de meubles allemand qui veut absolument travailler avec Neosquat. A propos, ce serait bien que les fabricants français se réveillent et se rendent compte que la révolution de la location de meubles est en marche !

Packs Neosquat

18h. Entreprendre c’est aussi avoir la chance de voir presque instantanément le résultat de ces réflexions et décisions. Un délice d’en profiter et de contempler un peu les nouveaux packs NeoSquat.

20h, retour à la maison, on peaufine les propositions commerciales à envoyer et on termine d’organiser les tournées de livraison. C’est tout de même très valorisant de se dire que l’entreprise est utile à quelqu’un.

22h, on m’attend pour le dessert… plat douceur que je me dois d’annuler. Il faut vraiment que je dise à mon entreprise d’arrêter de m’exploiter ! Quoi qu’en fait c’est plutôt agréable. Je leur dirai un autre jour.

Minuit : je me couche et je réfléchis. J’ai tout de même une chance énorme de faire ce que je veux de la manière dont je le veux et je crois que cette liberté n’a pas de prix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s